CONTACTEZ-NOUS : 05.57.24.68.83

Le vignoble et les cépages des grands vins du Château Lagarde Bellevue

L’appellation d’origine contrôlée (AOC) « Saint-Émilion » couvre une zone géographique de près de 5 000 hectares. Dans cette zone, outre le village de Saint-Émilion, on dénombre 7 communes qui bénéficient de cette appellation : Saint-Sulpice de Faleyrens, Saint-Christophe des Bardes, Saint-Étienne de Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent des Combes, Saint-Pey d'Armens, Vignonet.

Compte tenu de la géographie, il est légitime d'écrire qu'«il n’existe pas un vin de Saint-Émilion, mais des vins de Saint-Émilion. Tantôt porteurs d’arômes de cassis ou de framboise, parfois de mûre, ils se déclinent pour tous les goûts et toutes les bourses. Ces vins peuvent se boire jeunes ou pour les plus travaillés, se conserver de nombreuses années en cave» .

Les vins de Château Lagarde Bellevue font partis de ces vins de garde, souples et fruités, avec des tanins présents et une note légèrement boisée. Elevés en barriques de chêne français, ils se conservent de 5 à 10 ans. Le passage en barriques est de 10 mois pour le Château Lagarde Bellevue ( St Emilion ), et de 12 à 14 mois pour le Chevalier des Anges ( St Emilion Grand Cru ).

Participation aux salons en 2015-2016.

L'encépagement : Un enherbement maîtrisé.

 

L'enherbement consiste à implanter et à entretenir un couloir végétal entre les rangs de vigne. Cette démarche assure une protection de la surface du sol vis-à-vis de la pluie et permet ainsi de limiter le ruissellement et l'érosion. L'enherbement améliore incontestablement les caractéristiques physiques, chimiques et biologiques du sol. Le potentiel productif de la vendange et qualitatif du vin n'en est que meilleur : limitation des rendements, baisse de la vigueur, limitation de la pourriture, amélioration du potentiel polyphénolique, concentration du raisin.